Votre installation

0014État des lieux

Un état des lieux est effectué en entrant dans votre nouveau logement. Ce document est signé par le locataire et Clamart Habitat. Il est à conserver soigneusement, car il témoignera, lorsque vous quitterez votre logement, de l’état exact dans lequel il se trouvait à votre arrivée. Vous disposez d’un délai de 20 jours pour contester ou modifier l’état des lieux.

Travaux dans le logement

Toute modification ou transformation de votre logement doit donner lieu à une demande d’autorisation écrite préalable adressée à Clamart Habitat (changement des sols, modification d’appareils sanitaires…).

L’autorisation pourra être accordée sous certaines conditions et notamment que les lieux soient remis en état d’origine au moment de votre départ. À défaut, les frais de remise en état d’origine vous seront facturés.

Après autorisation et travaux, un contrôle sera effectué à votre domicile par un technicien de Clamart Habitat.

Voici les principaux exemples de travaux non autorisés :
Pose de crépi, de faux-plafonds, de dalles polystyrène, de moquettes, de lambris, de plaques de liège ou autres revêtements spéciaux sur les murs et plafonds.
L’ouverture ou la suppression d’une cloison.
La suppression d’équipements (volets, portes, convecteurs…).
La fermeture du balcon.
Le percement des menuiseries PVC.

Pour connaître toutes les précautions à prendre avant travaux, cliquez ici.

Votre nom sur la boîte aux lettres et sur l’interphone

Clamart Habitat inscrit sur votre boîte aux lettres et sur l’interphone de l’entrée le nom ou les noms figurant sur votre contrat de location.

Pour ajouter un nom, il faut s’adresser à Clamart Habitat.