0007Pour bien vivre ensemble, il est nécessaire de respecter certaines règles de vie en collectivité.

Mieux vivre ensemble

Nous respectons et faisons respecter par nos enfants, nos invités, nos visiteurs, les règles de la courtoisie, de la politesse et du savoir-vivre.
Afin de mieux vivre ensemble et d’éviter les tensions, nous avons toujours à l’esprit que nous sommes toujours les voisins de nos voisins.

Pour le bien-être de tous, nous respectons la propreté des parties communes et le travail du gardien ou du personnel d’entretien. Nous ne devons pas jeter mégots ou papiers. Nous nettoyons les salissures dont nous sommes responsables.

Les objets personnels sur les paliers n’ont rien à y faire, même s’ils ne gênent pas la circulation. Pour les objets encombrants, sortons-les aux dates prévues. Ne laissons pas les sacs-poubelles en dehors des containers.

Le bruit est un facteur essentiel de tension entre voisins. Pour réduire les nuisances sonores, suivons ces quelques petits conseils :

Notre plancher est le plafond d’un de nos voisins.
Limitons les bruits issus de notre logement (télévision, hi-fi, parole, bricolage).
Chez nous, préférons les chaussons et chaussettes aux chaussures avec talon. Achetons des appareils ménagers silencieux.
Mettons des feutres sous les pieds de nos meubles et de nos chaises. Ne claquons pas les portes.
Un bruit prévu est mieux accepté. Prévenons nos voisins lorsque nous faisons du bruit de façon exceptionnelle et acceptons ceux de nos voisins.
N’oublions pas que certaines activités ont besoin d’être réalisées dans des lieux adaptés.

Dans le logement

Déplaçons nos meubles dans la journée avant 20h30.
Entretenons nos portes de manière à éviter qu’elles grincent. Demandons à nos enfants de jouer dans le calme.
Soyons vigilants au niveau sonore des télévisions, des radios et des appareils émettant de la musique. Les réceptions se feront dans le respect du voisinage en prévenant préalablement.
Évitons les percements et travaux bruyants les soirs ou les matinées tôt du week-end.
Évitons de claquer les portes, de crier, de descendre les escaliers quatre à quatre.

Dans les parties communes

Nous nous soucions de ne pas discuter bruyamment sur les paliers et dans les halls d’entrée, nous disons au revoir à nos invités à l’intérieur de notre logement et nous ne nous interpellons pas d’un étage à l’autre, surtout la nuit.
Ne permettons pas à nos enfants d’utiliser les escaliers et les halls d’entrée comme des terrains de jeux.
N’utilisons pas le klaxon de la voiture.

Les animaux

0022Assurons-nous que notre chien n’aboie pas lors de nos absences.
Tenons notre chien en laisse pour éviter qu’il n’effraie quelqu’un.
Les propriétaires de chiens doivent être très vigilants. Ils doivent ramasser les déjections de leurs animaux laissées sur les parties communes, sur les lieux de passage et sur les espaces verts qui servent souvent, d’ailleurs, d’espace de jeux pour nos enfants.
Surtout n’acceptons jamais chez nous de chiens dangereux de 1re catégorie. Ils sont d’ailleurs interdits par le règlement de Clamart Habitat.
Ne nourrissons pas les animaux sauvages comme les pigeons : ils posent de nombreux problèmes de santé publique et d’hygiène.

La sécurité

Ne jetons pas d’objets tant par les fenêtres que par les balcons.
Les déplacements des enfants sont sous notre surveillance lorsqu’ils jouent à l’extérieur.
Veillons à la bonne fermeture des portes d’entrée et n’ouvrons pas aux inconnus.

Les véhicules

Garons-nous exclusivement sur les places prévues pour le stationnement. Les places de stationnement sont à notre disposition pour garer nos voitures en bon état de marche.
Veillons à ne jamais nous garer ou bloquer l’accès de quelque manière que ce soit aux bornes incendies ou à l’accès des véhicules d’urgence.

Les produits dangereux

Ne stockons pas de produits dangereux dans les logements, les garages, les caves et les parties communes.
Ne transformons pas nos garages, caves, locaux à vélos et halls d’entrée en atelier de mécanique. Ne nous chauffons pas avec les chauffages à combustion lente qui dégagent du monoxyde de carbone : gaz mortel, incolore et inodore, et n’utilisons pas d’appareils qui fonctionnent avec des bouteilles de gaz individuelles ou des briques de pétrole.

Dialoguons

Quand nous rencontrons une difficulté avec un voisin, essayons d’en parler, sans attendre, pour arriver à trouver un terrain d’entente au plus vite et à l’amiable. Allons voir notre voisin avant toute démarche juridique. Ensuite, prévenons Clamart Habitat si le dialogue n’est pas possible ou en cas d’échec.
L’Office s’engage à contacter l’auteur du trouble, ou les parents pour les enfants mineurs, de façon orale ou écrite, et à tout mettre en œuvre pour faire cesser le trouble. Avant de débuter toute procédure de médiation, l’Office demande aux personnes qui sollicitent son intervention de remplir une attestation relatant les faits (document disponible auprès de votre gardien). Ce document, confidentiel pendant la phase de médiation, pourra ensuite être produit au tribunal en cas d’action en justice.

Vivre en bon voisinage, c’est participer à la vie de l’immeuble en prenant régulièrement connaissance des informations apposées sur les panneaux d’affichage ou diffusées sous forme de circulaire, de bulletin ou de courrier.

Pour en savoir plus, télécharger le règlement intérieur ici